Intégration, infrastructure et Cloud

Optimiser le patrimoine informatique consiste à l’utiliser de façon à gagner en productivité, en souplesse et en coûts. Pour atteindre ce but, il est nécessaire de faire évoluer l’ensemble des éléments qui le composent et de les faire interagir les uns les autres. Aujourd’hui, il existe des solutions qui permettent de faire communiquer les applications métiers entre elles et d’échanger les données avec des formats standards comme le XML sans pour cela modifier le code source des applications grâce à des interfaces « out of the box ».

Les échanges peuvent se faire par la facilité qu’apportent les services Web, par des messages asynchrones empilés dans une file d’attente ou en mode synchrone. Certaines solutions sont dites « centrique » alors que d’autres sont dites « distribuées », ce qui donne l’avantage de faire communiquer des applications qui sont géographiquement très éloignées sur le globe.

Lorsque les échanges de données se font à l’aide des services web et que ceux-ci sortent du périmètre de la société, il est impératif de se protéger en appliquant les règles et recommandations WS-security.

Les préconisations en sécurité ne peuvent qu’inciter les entreprises à protéger tous les échanges de données internes-externes de l’entreprise et vice-versa quel que soit le mode ou protocole utilisé. Un exemple concret est celui des applications qui sont dans le Cloud, surtout si c’est un Cloud hybride ou public.

Aujourd'hui, il n'est plus envigeasable de ne pas se connecter à internet. On peut même dire qu'il est tès important d'accélérer le dialogue entre les navigateurs et le serveur de votre entreprise si l'entreprise ne veut pas perdre de clients.

L’essor du protocole web-socket avec le web 2.0 et HTML 5 répond aux besoins croissants d’interactivité entre les applications web et les internautes. Il permet une communication en temps réel grâce à une connexion bidirectionnelle permanente et full duplex entre le web et le serveur.

La connexion websocket est fondée sur l’utilisation d’un socket TCP qui résout les faiblesses du protocole HTTP. Un client web établit une session lors de la première connexion, la maintient ouverte en continu et peut envoyer et recevoir des données sans interruption. De plus, les requêtes sont allégées par la réduction drastique du nombre d’en-têtes et de caractères de contôle.